Gommage oriental pour Petit Lapin

Il y a deux jours je suis venue vous présenter la première oeuvre d’art de Côme. Ce que je ne vous ai pas dit, c’est que Petit Lapin, alias Mister Nin-Nin de Côme, avait participé à la fête. Résultat : un petit lapin plein de peinture. Pas d’affolement, la peinture, même acrylique, ça s’en va plutôt bien quand ce n’est pas encore sec. Du coup, après avoir dé-peinturé le bébé, j’ai subrepticement kidnappé la bestiole et je l’ai remplacé par son frère jumeaux pour que le lutin ne s’aperçoive de rien. Puis, j’ai détrempé et planqué la version multicolore dans la machine à laver, en attendant de pouvoir m’en charger (c’est à dire une fois Côme au dodo, pour éviter qu’il ne voit les 2 lapins en même temps…). Et puis….et puis…. une bombe a explosé dans la cuisine et paf ! Ça a eu pour effet de rendre la machine inaccessible pendant 2 jours + de repeindre les murs, très étrange…
Ce soir, ne pensant plus au petit lapin, j’ai lancé la machine et en commençant à étendre le linge… surprise ! Petit Lapin est toujours plein de peinture ! Youpi… Vous voyez la scène ? Avoir un lapin multicolore sur deux, ça tue un peu le plan « frère jumeaux » qu’on échange en douce…

Constatez les dégâts :

Bon, après un petit moment de panique (quand même), il fallait faire quelque chose. Ni une, ni deux, je dégaine le super savon au fiel de boeuf de Mamie Lalou. Ouais, ben ça détache tout, sauf ça. Dommage. Je frotte comme une folle, mais rien ne s’en va, arrrrgh !
Direction mon ami Google : « Comment détacher de l’acrylique sur une peluche » ? Pas de résultats probants. « Comment détacher de l’acrylique » ? Réponse : si c’est pas sec, il faut frotter et utiliser de l’alcool Isopropylique. Si c’est sec, c’est foutu. Ça ne PEUT pas être foutu, non non non ! Je commande quand même l’alcool Isobidulique sur Amazon (au pire, ça servira pour une prochaine tache, apparemment, ça détache plein de trucs). Je continue de chercher mais rien à par « gratter » (ce que j’ai déjà essayé), certains recommandent même de frotter avec du papier de verre, mais je ne suis pas persuadée que des trous dans le lapin soient mieux que des taches. Je veux un truc plus doux… Alors je cogite, je cogite et je tente. J’ouvre les placards  et soudain ma petite cervelle habituée des associations fumeuses se dit qu’elle va tenter de faire un gommage au sucre au petit lapin. Bon, le sucre tout seul, ça n’a pas été suffisant. Mais le combo sucre + savon au fiel + huile de coude de Maman (pendant un bon 45 minutes…), ça ça a été efficace.  Petit lapin est presque propre ! Il reste des mini tâches mais j’ai bon espoir qu’avec le temps et l’usure, il redevienne exactement comme son jumeau. En attendant j’espère que ça fera illusion.

Le voici qui sèche :

IMG_3162

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *