Les petits papiers

Il y a un peu plus d’un mois, j’ai emprunté ce livre à la bibliothèque :

Je n’avais pas la moindre idée de la passion que Côme allait développer pour ce livre… (si bien que je vais me faire taper sur les doigts quand je vais le rendre je pense…il a bien servi).

Quand je l’ai ouvert pour la première fois j’ai pensé « mais on se fout de la gueule de qui là ? Ils ne se foulent vraiment pas… »

Mais force est de constater que Côme, lui, il a tout de suite aimé (j’ai encore de la marge avant de comprendre mon fils complètement…). Et pourtant, c’est minimaliste :

Des petits bouts de papier (qu’il a essayé de sortir de la page, comme des gommettes 🤷🏻‍♀️ désolée madame de la bibliothèque…) de plus en plus nombreux et des animaux : poule, poisson, oiseau, escargot et grenouille, qui revendiquent la propriété des bouts de papier

(Il faut juste un peu de souffle pour sortir la phrase sur la page de la grenouille… et je songe sérieusement à utiliser ce livre pour travailler les relatives en syntaxe…)

Ensuite, le vent remets les pendules à l’heure : les bouts de papier sont à lui, et il les donne au lecteur.

Donc mon loustic a essayé de les prendre, ces foutus morceaux de papier qu’on lui donnait… plusieurs fois par jour ! J’en deviens chèvre et je ne sais pas encore si c’est une bonne idée d’acheter ce livre ou si je le regretterais…

En attendant ce matin, pour épargner le livre (et m’épargner une énième lecture…), on a fait des petits bouts de papier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *