Pas gâté, ce bébé !

Alors, entre Noël et son anniversaire, laissez-moi vous dire que Côme n’a pas été malheureux ! La maison s’est transformée en aire de jeu !

Merci beaucoup pour lui !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *